Une société œuvrant dans les TIC comme MadaJS doit disposer d’une infrastructure informatique fiable, puissante et sécurisée. Il faut dire que Madagascar est depuis quelques décennies raccordé aux réseaux mondiaux de Télécom, grâce à 3 câbles sous-marins indépendants, à savoir EASSy, Lion et Metiss. Ce qui signifie que nous disposons d’une disponibilité élevée d’accès aux réseaux de télécommunication.

Il existe 4 opérateurs en télécom dans la Grande Île et nous exploitons cette accessibilité au quotidien afin de réussir notre mission. Si TELMA est notre FAI principal, nous nous servons également d’Orange pour le backup, ce qui constitue un incontournable dans notre activité. Afin de garder notre productivité et assurer la continuité de notre travail, nos locaux bénéficient d’une grande autonomie en FAI et en infrastructures techniques. Nous disposons également d’un puissant groupe électrogène qui prend le relais en cas de coupure de courant.

La sécurité et la confidentialité en priorité

Nos techniciens et nos informaticiens vérifient périodiquement l’ensemble de nos installations informatiques afin d’éviter toute panne qui risque de ralentir notre équipe. De cette façon, nos outils et nos infrastructures sont à aptes en permanence à communiquer par différents canaux, à savoir courrier, fax, voix, SMS, courriel, et data.

Comme la confidentialité est primordiale dans notre métier, nos locaux font l’objet d’une surveillance permanente 24 heures sur 24 et 365 jours par an. Une équipe de gardiennage s’occupe de restreindre les accès et de vérifier l’identité des visiteurs. Nous avons distribué des badges d’accès à l’ensemble de notre équipe qui leur permet d’accéder à certains locaux uniquement, en fonction de leur accréditation.

Afin de prévenir tout risque d’incendie, nous avons équipé les pièces stratégiques de détecteurs d’incendie. Nos collaborateurs suivent d’ailleurs régulièrement des formations et des exercices sur les conduites à tenir en cas d’incendie.

Sécurité informatique : une obligation de tous les instants

Que ce soit à Madagascar ou ailleurs dans le monde, la sécurité informatique est primordiale. Chez MadaJS, nous sommes conscients que nous devons offrir un haut niveau de sécurité aussi bien dans nos équipements informatiques que dans la transmission de données ou d’informations sensibles, ou encore leur sauvegarde.

Nous utilisons des logiciels d’encryptage des données afin d’éviter qu’elles ne soient lues par une personne autre que celle autorisée. D’autre part, nos informaticiens ont installé sur l’intégralité de nos matériels informatiques un pare-feu qui les protège contre les logiciels malveillants. De même, des anti spams et des antivirus sont installés sur les ordinateurs pour accroître le niveau de sécurité. Dans le même ordre d’idée, nos techniciens prévoient des mises à jour automatiques qui renforcent sensiblement la sécurité de chaque ordinateur face à des menaces potentielles qui pourraient survenir ultérieurement.

Nos collaborateurs sont sensibilisés sur l’utilisation des matériels informatiques mis à leur disposition afin de préserver la sécurité de l’ensemble de nos sites. Ils ont été informés des bonnes habitudes à prendre pour éviter les chevaux de Troie ou certains virus qui se cachent dans les e-mails, les plateformes Internet ou encore des fichiers téléchargeables.

La sauvegarde des données est cruciale pour une agence offshore comme MadaJS. Nous avons choisi le backup en ligne qui nous semble procurer un niveau de sécurité maximal par rapport à la sauvegarde locale. Cette sauvegarde se fait de manière automatique et à une fréquence définie à l’avance, afin de préserver des données ou des informations sensibles et importantes.

Mise en place d’une charte informatique

Pour que nos clients puissent avoir une totale confiance à notre infrastructure informatique, nous avons élaboré une charte informatique. Cette dernière découle d’ailleurs de la démarche Qualité de notre entreprise qui est conforme aux normes ISO 9001 2015 et RGPD (Règlement général sur la protection des données). Justement, dans le cadre du RGPD, nous avons pris un certain nombre de mesures afin de nous conformer aux exigences de ce texte réglementaire. Outre la désignation d’un Délégué à la Protection des Données (DPD), nous avons également mis en place un registre interne pour enregistrer les traitements de données effectuées par notre société à Madagascar.

Par ailleurs, notre direction a élaboré des procédures internes ainsi que des mécanismes afin de prouver que nous respectons parfaitement les règles se rapportant à la protection des données. Et si nous manipulons des données personnelles, nous informons au préalable les personnes concernées sur l’utilisation de ces informations, la durée de leur conservation, les individus qui y ont accès, etc. Par la même occasion, nous garantissons la sécurité et la confidentialité de ces données, aussi bien vis-à-vis de nos collaborateurs qu’envers nos partenaires et sous-traitants. Enfin, nos ingénieurs ont intégré la problématique des données personnes au moment où ils ont conçu notre système informatique. Cela passe par l’obligation de respecter le concept de « privacy by design » et de « privacy by default ».